Séminaire 2015/2016

Intermédialités narratives

 

La narratologie d’inspiration structuraliste s’efforçait de répondre à la question « Qu’est-ce qu’un récit ? » Pour les uns, l’ambition était de distinguer les récits des non récits en identifiant une couche de signification autonome ; pour les autres, il s’agissait de tracer les techniques de représentation caractéristiques du récit comme mode d’expression. Dans un cas on cherchait à déterminer les éléments transmédiaux du récit, dans l’autre à explorer les spécificités du récit verbal dans sa dimension transtextuelle.

 

Si ces interrogations ont eu le mérite d’ouvrir la réflexion sur le récit et sa médialité, elles n’ont approfondi ni la nature de la médialité ni les relations qu’il peut y avoir entre les médias dans les différents types d’objets culturels. Des recherches plus récentes en intermédialité – définie comme la transgression des frontières entre les médias – ont changé la donne. Entre autres, il est maintenant clair que l’intermédialité dépasse le cadre du seul récit, car il n’y a aucun lien de nécessité entre l’intermédialité et la narrativité.

 

Avec ces considérations à l’appui, le séminaire se propose d’étudier les formes et les fonctions d’interférence entre les deux phénomènes en étudiant la tragédie grecque, les adaptations télévisuelles, les jeux vidéos, les jeux de rôle, le roman illustré, etc.  

 

--------------

 

Structuralist narratology sought to answer the question “What is a narrative?” For some, the aim was to distinguish narratives from non-narratives by identifying an autonomous layer of meaning; for others, it was a matter of charting out the techniques of representation characteristic of narrative as a mode of expression. In the one case, there was an attempt to determine the transmedial elements of narrative, in the other to explore the specificities of verbal narrative in its transtextual dimension.

 

While these question had the merit of opening up reflection on narrative and its mediality, they investigated neither the nature of mediality nor to the relations there might be between the media in different types of cultural objects. More recent research in intermediality – defined as the transgression of borders between media – has changed the outlook considerably. Among other things, it is now clear that intermediality extends beyond the confines of narrative, for there is no bond of necessity between intermediality and narrativity.

 

With these considerations in mind, the seminar will study the forms and functions of interference between the two phenomena by studying Greek tragedy, television adaptations, video games, role playing, the illustrated novel, etc.

 

 

Le séminaire se réunit tous les quinze jours, les 1er, 3e et 5e mardi du mois, de 13h à 15h

105, Boulevard Raspail – 75006 Paris / Salle 8

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités du CRAL

Musique en mouvement : sons et nouvelles mobilité

Lire la suite

Écologie de l'écoute et virage numérique

Lire la suite

Musiques en démocratie : acteurs, institutions, pratiques, discours

Lire la suite

flux rss  Actualités du CEHTA

Les psychogéographies d'Opicino

Lire la suite

Un Michel-Ange, des sixtines ? L'histoire de l'art à l'épreuve de la voûte de la chapelle Sixtine

Lire la suite

All the World's Futures. La 56e Biennale de Venise

Lire la suite

CRAL
96 Bd Raspail - 75006 - Paris
Tél  : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
Contact : cral@ehess.fr

Responsable éditorial du site : Simone Morgagni

Écrire au responsable éditorial du site

dernière modification
27 février 2017 15h58