Actualités narratologiques |

Actualités narratologiques 2012

Le témoignage avec la fiction (publié le 29 février 2012)

Philippe Mesnard, séminaire : Le sens en résistance (V) :

Collège International de Philosophie

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

1, rue Descartes

Salle JA05 : 18h30-20h30

(se munir d’une pièce d’identité)

 

Le séminaire de cette année porte sur l’étude de cas particuliers où le témoignage se constitue à partir ou à travers des dispositifs fictionnels, en convoquant des formes spécifiques de rhétorique, en entretenant des images qui appartiennent à la culture la plus sensationnelle.

 

16 février. Philippe Mesnard. Présentation de la problématique générale et intervention sur : La fiction dans l’œuvre testimoniale de Primo Levi à la lumière de sa biographie. Cf. résumé infra.

 

8 mars. Peter Kuon (Université de Salzburg) : Les récits de Mauthausen et leur rhétorique de la violence

 

« Nombreux sont les récits des survivants. Plus ils sont authentiques, moins ils cherchent à communiquer de choses qui échappent à l’entendement et à l’expérience des hommes » (Hannah Arendt). Dans son intervention, Peter Kuon explorera ce rapport paradoxal entre l’authenticité du témoignage et la difficulté de dire une expérience limite. En s’appuyant sur un corpus de textes peu connus de survivants du camp de concentration de Mauthausen, il montrera le passage d’une écriture de la violence, qui manifeste le trauma sans le vouloir, à une écriture de la violence, qui, par l’artifice littéraire, maîtrise le trauma et le communique au lecteur.

 

3 mai. Irène Heidelberger-Leonard (Queen Mary College University of London): Améry ou comment la fiction a présidé au témoignage ; comment l’écrivain a précédé l’essayiste

 

L’intervention se déroulera comme suit :

1.       Le témoignage ante Auschwitz

Les Naufragés (1933-1935) : en 1933, l’écrivain relate l’histoire de son temps, de l’évolution du dandysme au passage à l’engagement, du rejet de sa judéité à son acceptation.

2.       Le témoignage post Auschwitz

Réécriture des Naufragés après la libération, notamment : La Lettre dans l’Inconnu, et les passages sur la torture dans Le Fort Derloven, deux fragments inédits, écrits en 1945. En 1945 l’écrivain ne croit plus à son devoir d’histoire.  Il crie sa douleur et explore le pouvoir de l’imagination et de l’expression artistique comme seul moyen de recours à la survie.

3.       En 1974  Lefeu ou la Démolition.  Retour au témoignage, synthèse entre la fiction et l’essai : La survivance impossible 

 

24 mai. Marta Marin-Dòmine (Université de Waterloo, Canada) : Fictions de vie et mythes personnels dans l’œuvre de Jorge Semprun

 

Marta Marin-Dòmine propose un parcours de lecture à partir de deux ouvrages de Jorge Semprun,  Autobiographie de Federico Sanchez (1997) et L’écriture ou la vie (1994). Bien que l’œuvre de Semprun ait été souvent étudiée, il semblerait que les textes écrits à partir de son expérience au camp de concentration de Buchenwald aient pris une importance majeure au regard du corpus général de l’auteur et, particulièrement, de celles qui rendent compte de sa militance clandestine dans le Parti communiste espagnol en exil. Il sera intéressant d’analyser comment Semprun a écrit ces deux mémoires de façon parallèle, avec de rares correspondances. On proposera l’analyse de la construction des deux voix testimoniales qui se font entendre dans les œuvres indiquées – la voix qui se construit à partir de la mémoire du vécu à Buchenwald et celle qui rapporte son expérience militante –, voix qui vont s’articuler à travers la mise en place d’éléments rhétoriques et stylistiques souvent  divergents, d’autant plus qu’elles sont construites à partir de deux lieux d’énonciation très différents. 

 

Bibliographie (en plus des œuvres de Primo Levi, Jean Améry et Jorge Semprun) :

 

Philippe Mesnard, Primo Levi. Le Passage d’un témoin, Paris, Fayard, 2011. Biographie.

Peter Kuon, (dir.), Trauma et Texte, Frankfurt a. Main, Peter Lang, 2008. Essais.

Irène Heidelberger-Léonard, Jean Améry [2004], Arles, Actes Sud, 2007. Biographie.

Marta Marin-Dòmine, The Camp: Narratives of Internment and Exclusion, Cambridge Press, 2007. Essais.

 

En collaboration avec la Fondation Auschwitz de Bruxelles et le CELIS (EA 1002 - Université de Clermont-Ferrand 2)

 

 

16 février. Philippe Mesnard. Présentation de la problématique générale et intervention sur : La fiction dans l’œuvre testimoniale de Primo Levi à la lumière de sa biographie. Cf. infra.

 

Quel témoin Primo Levi est-il ? Quel est son rapport à la vérité factuelle ? Quelle part la fiction tient-elle dans son œuvre testimoniale ? Si Levi est une personnalité qui comporte de multiples facettes, y a-t-il une cohérence dans la façon dont il a assumé sa fonction et son rôle de témoin ? Sa conception de la valeur morale du témoignage a-t-elle toujours été semblable ? Quelle part la critique tient-elle dans l’exercice testimonial tel qu’il l’a pratiqué ?

Ce sont là les questions pour lesquelles nous proposerons des réponses, notamment avec des archives récemment apparues.

 

 

 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités du CRAL

Musique en mouvement : sons et nouvelles mobilité

Lire la suite

Écologie de l'écoute et virage numérique

Lire la suite

Musiques en démocratie : acteurs, institutions, pratiques, discours

Lire la suite

flux rss  Actualités du CEHTA

Les psychogéographies d'Opicino

Lire la suite

Un Michel-Ange, des sixtines ? L'histoire de l'art à l'épreuve de la voûte de la chapelle Sixtine

Lire la suite

All the World's Futures. La 56e Biennale de Venise

Lire la suite

CRAL
96 Bd Raspail - 75006 - Paris
Tél  : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
Contact : cral@ehess.fr

Responsable éditorial du site : Simone Morgagni

Écrire au responsable éditorial du site

dernière modification
27 février 2017 15h58