Actualités narratologiques |

Actualités narratologiques 2014

La performance narrative - Journée d'étude (publié le 30 janvier 2014)

Argumentaire

La question d'un hypothétique « retour du récit » a nourri de multiples débats ces dernières années : renarrativisation du texte romanesque, théâtre « postdramatique » accueillant de nouvelles formes de récit, œuvres plastiques contemporaines « racontant des histoires » comme en témoignent les récentes Biennales de Venise et de Lyon.

Nous voudrions étendre cette réflexion aux arts performatifs. Une telle entreprise tient à l'évidence de la gageure, l'émergence de la performance ayant historiquement été liée au double refus du texte et du paradigme représentatif, ainsi qu’à la seule présentation d'un corps en actes dans ce qui prenait la forme d'un événement (event). Certes, de Robert Morris à Joseph Beuys en passant par les représentants de Fluxus, nombreux sont les artistes qui ont exploré une certaine dimension « discursive » de la performance afin, notamment, de proposer un discours critique sur l'art. Mais les pratiques actuelles qu’on se propose d'examiner excèdent largement cette tradition de l'artist talk.

Des « performances didactiques » de Chloé Maillet et Louise Hervé aux « conférences-performances » d’Eric Duyckaerts et de Xavier Le Roy ; des « performances-fictions » de Laure Prouvost, Céline Ahond ou Walid Ra'ad aux « récits sonores » de Marcelline Delbecq, la performance est de nos jours singulièrement bavarde. Qu'ils investissent les territoires de la fiction, explorent les formes de l'art oratoire ou se livrent à une déconstruction critique des récits dominants, ces auteurs ont en commun d'élaborer des « espaces discursifs » qui se superposent aux seules situations corporelles. Ils dessinent ainsi les contours d'un nouveau régime narratif de la performance que cette journée d'études se propose d'analyser.

L'inclusion, dans la performance, d'un paramètre (le récit) sur le rejet duquel elle avait fondé son acte de naissance n'en modifie-t-elle pas la nature ? Si toute performance raconte quelque chose, est-il pour autant possible qu'elle soit en elle-même constituée d'un récit ? La mutation observée, qui confère à la performance une dimension plus expérimentale que subversive, n'affaiblit-elle pas son sens et ses enjeux ?

S'interroger sur la « performance narrative » implique de croiser deux lignes d'analyse. On étudiera, d'une part, les techniques, les mécanismes narratifs et les différents régimes discursifs en jeu dans ces dispositifs. On se demandera, d’autre part, en quoi l'acte de narrer peut constituer un « événement » performatif qui permettrait de donner aux pratiques contemporaines la place qui leur revient dans l'histoire de la performance.

Responsable : Lorraine Dumenil et Olivier Penot-Lacassagne

Url de référence : http://www.ecritures-modernite.eu

Adresse : Université Sorbonne Nouvelle Paris 3/ 13, rue Santeuil 75005 Paris

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités du CRAL

Musique en mouvement : sons et nouvelles mobilité

Lire la suite

Écologie de l'écoute et virage numérique

Lire la suite

Musiques en démocratie : acteurs, institutions, pratiques, discours

Lire la suite

flux rss  Actualités du CEHTA

Les psychogéographies d'Opicino

Lire la suite

Un Michel-Ange, des sixtines ? L'histoire de l'art à l'épreuve de la voûte de la chapelle Sixtine

Lire la suite

All the World's Futures. La 56e Biennale de Venise

Lire la suite

CRAL
96 Bd Raspail - 75006 - Paris
Tél  : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
Contact : cral@ehess.fr

Responsable éditorial du site : Simone Morgagni

Écrire au responsable éditorial du site

dernière modification
27 février 2017 15h58