Archives |

Colloques, journées d'étude et évenements scientifiques

12-13 décembre 2008 - Colloque International : Théorie, analyse, interprétation des récits

Colloque international :

12-13 décembre 2008

Université Paris Diderot-Paris 7

Responsable : Sylvie Patron

En dépit de son titre vague, ce colloque est consacré à l’examen de problèmes précis qui se posent actuellement dans la théorie littéraire et particulièrement dans la théorie du récit.

  • 1. Le problème des rapports entre la théorie et l’analyse. Quel rôle doit jouer la théorie dans l’analyse du récit ? Quel peut être l’effet en retour de l’analyse sur la théorie du récit ? On se demandera, par exemple, si la prise en compte du plan de l’analyse ou de l’interprétation permet de trancher entre des théories concurrentes. On se demandera également si la théorie doit rendre compte de certains « récits » modernes, non canoniques : « cela ne me gênerait pas si une théorie poétique faisant jouer un rôle central aux parallélismes excluait certains types de “poésie” moderne – pas plus que ne me gênerait une théorie musicale générale qui rendrait compte de Mozart, Debussy, Gesualdo, Schönberg, le gagaku, le chant grégorien, etc., mais qui exclurait, comme non-musique, par exemple le Radio Music de John Cage ; j’y verrais plutôt une corroboration de la théorie » (Nicolas Ruwet, « Parallélismes et deviations dans la poésie », in J. Kristeva et alii, éds., Langue, discours société. Pour Émile Benveniste, Paris, Seuil, 1975, p. 349).

  • 2. Le problème des rapports entre l’analyse et la lecture « courante ». Le but de l’analyse est-il de rendre compte de ce qui se passe dans la lecture « courante » du récit ? Les études menées sur des groupes de lecteurs empiriques conduisent-elles à modifier l’analyse, voire la théorie du récit ? On envisagera également des problèmes tels que la valorisation de l’opposition entre récits fictionnels et non fictionnels dans la théorie narrative, et la négation de cette opposition dans certains travaux de psychologie cognitive.

  • 3. Le problème de la portée historique et culturelle de la théorie du récit. On demandera à des spécialistes du Moyen Âge ou de l’âge classique, par exemple, et de littératures non occidentales, d’évaluer la pertinence des méthodes et des concepts de la théorie du récit pour l’analyse de leurs propres corpus narratifs.

Les actes du colloque seront publiés et comprendront, outre les interventions, un article de Françoise Lavocat (Université Paris Diderot-Paris 7) sur les mondes possibles et la théorie du récit et un article de Marc Hersant (Université de Bordeaux III) sur l’interprétation du récit historiographique et du récit de fiction.

------------------

Despite its vague title, this conference is devoted to examining specific problems in current literary theory and particularly in narrative theory.  

  • 1. The problem of the relationship between theory and analysis. What role should theory play in the analysis of narrative? What is the payoff of analysis for narrative theory? We will consider, for example, whether the analysis of narrative or the interpretation of narrative allows us to cut through competing theories. We will also raise the question as to whether theory should take into consideration certain modern, non-canonical “narratives”: “it wouldn’t bother me if a poetic theory that gave parallelisms a central role excluded certain types of modern ‘poetry’ – just as I wouldn’t mind a general musical theory that would take into account Mozart, Debussy, Gesualdo, Schönberg, gagaku, Gregorian chants, etc., but would exclude as non-music, for example, John Cage’s Radio Music; rather, I would see this as corroborating the theory” (Nicolas Ruwet, “Parallélismes et deviations dans la poésie,” in J. Kristeva et alii, éds., Langue, discours société. Pour Émile Benveniste, Paris, Seuil, 1975, p. 349).

  • 2. The problem of the relationship between analysis and “normal” reading. Is the goal of analysis to take into account what occurs in the “normal” reading of narrative? Do empirical studies conducted on groups of readers modify narrative analysis or even narrative theory? We will also consider problems such as the development of the opposition between fictional and non-fictional narrative in narrative theory and the negation of this opposition in some works of cognitive psychology.  

  • 3. The problem of the cultural and historical scope of narrative theory. Classical scholars and specialists of Medieval literature as well as of non-Western literatures will be asked to evaluate the pertinence of methods and concepts coming from narrative theory for the analysis of their own narrative corpus.  

The conference proceedings are to be published and will include, in addition to the papers given, an article by Françoise Lavocat (Université Paris Diderot-Paris 7) on possible worlds and narrative theory and an article by Marc Hersant (Université de Bordeaux III) on the interpretation of historiographic narrative and fictional narrative.

Programme

Vendredi 12 décembre

Ouverture du colloque : Sylvie Patron (Université Paris Diderot-Paris 7)

Première session : « Théorie, analyse, interprétation du récit »

Modérateurs : Régis Salado, Francis Marmande (Université Paris Diderot-Paris 7)

  • 9h15 : Tom Kindt (Université Georg-August de Göttingen, Allemagne) et Hans-Harald Müller (Université de Hambourg, Allemagne) - « What Then Is Narratology ? A Last Look »

  • 10h : Brian Richardson (Université du Maryland, États-Unis) - « Narrative Theory, Methodology, and the Unusual Text »

  • 11h : James Phelan (Université de l’État de l’Ohio, États-Unis) - « What Kafka and a Rhetorical Theory of Narrative Can Do for Each Other : The Case of “Das Urteil” »

  • 14h15 : Gunther Martens (Université libre de Bruxelles / Université de Gand, Belgique) - « Personification between Rhetoric and Narrativity »

  • 15h :Sylvie Patron (Université Paris Diderot-Paris 7 / CRAL-CNRS) - « La mort du narrateur et l’interprétation du roman. L’exemple de Pedro Páramo de Juan Rulfo »

  • 16h : John Pier (Université François Rabelais de Tours / CRAL-CNRS) - « Narrative Embedding »

  • 16h45 :Françoise Revaz (Université de Fribourg, Suisse) - « Le roman postmoderne : le retour du récit ? » 

Samedi 13 décembre Deuxième session : « L’analyse et la lecture courante du récit »

Modératrice : Cécile Sakai (Université Paris Diderot-Paris 7)

  • 9h : Henrik Skov Nielsen (Université de Aarhus, Danemark) - « Natural Authors, Unnatural Narratives » 

  • 9h45 : Raphaël Baroni (École de français langue étrangère de l’Université de Lausanne, Suisse) - « Narratologie post-classique, lecture ordinaire et récits intrigants »

  • 10h45 : Jérôme Pelletier (Université de Brest / EHESS-CNRS-ENS, Institut Jean Nicod) - « Deux concepts de compréhension d’une narration »

  • 11h30 : Philippe Roussin (EHESS-CNRS, Centre de recherches sur les arts et le langage) - « Nouveaux usages sociaux du récit : l’exemple de l’enquête de la Banque Mondiale, Voices of the Poor »

Troisième session : « La portée historique et culturelle de la théorie du récit »

Modérateur : Philippe Roussin (CRAL-CNRS)

  • 14h45 : Michèle Gally (Université d’Aix-Marseille I) - « “Li contes dist que”. Le roman médiéval : aporie ou défi pour les théories du récit ? » 

  • 15h30 :Patricia Eichel-Lojkine (Université du Maine) - « Quelle théorie pour un objet mouvant, le conte ? »

  • 16h30 : Akihiro Kubo (Université de Kyoto, Institute for Research in Humanities, Japon) - « La narratologie a-t-elle des frontières linguistiques et culturelles ? La théorie narrative de Sadakazu Fujii »

  • 17h15 : Cécile Sakai (Université Paris Diderot-Paris 7) - « La littérature japonaise et le sujet flottant : jalons d’une esthétique »

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités du CRAL

Musique en mouvement : sons et nouvelles mobilité

Lire la suite

Écologie de l'écoute et virage numérique

Lire la suite

Musiques en démocratie : acteurs, institutions, pratiques, discours

Lire la suite

flux rss  Actualités du CEHTA

Les psychogéographies d'Opicino

Lire la suite

Un Michel-Ange, des sixtines ? L'histoire de l'art à l'épreuve de la voûte de la chapelle Sixtine

Lire la suite

All the World's Futures. La 56e Biennale de Venise

Lire la suite

CRAL
96 Bd Raspail - 75006 - Paris
Tél  : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
Contact : cral@ehess.fr

Responsable éditorial du site : Simone Morgagni

Écrire au responsable éditorial du site

dernière modification
27 février 2017 15h58