Programmes du séminaire de Narratologie du CRAL (EHESS/CNRS) dès sa création en 2003 |

Narratologies contemporaines. Personnages, sujets, acteurs, avatars, êtres : qui habite le récit ? (Année universitaire 2011/2012)

Mardi 6 décembre 2011 : Marielle Macé (CNRS, CRAL): «Identité narrative, identité stylistique »

Resumé :

Dans le prolongement de son ouvrage, Façons de lire, manières d’être (Gallimard, 2011), Marielle Macé entre en débat avec la pensée littéraire de Paul Ricœur et propose de penser, à côté de la notion ricoeurienne d’« identité narrative », une « identité stylistique ». De ce que l’individu a une histoire, Ricœur conclut qu’il « est » une histoire. Il s’agit de proposer ici qu’aussi bien l’individu est un style ; cela implique une mise en discussion de certaines notions centrales à la pensée littéraire de Ricœur : la primauté de l’action, la capacité réflexive, l’altérité, la reconnaissance. La proposition de penser l’individu selon les catégories du style, et non pas automatiquement du récit, permet de dégager le rapport entre les formes, le sens et le soi du seul cadre narratologique, de cesser de dissocier le roman de toutes les autres modalités littéraires de production du sens, et d’envisager la pluralité réelle, extraordinaire, des ressources esthétiques de la subjectivation.  

Abstract :

Building on her book, Façons de lire, manières d’être (Gallimard, 2011), Marielle Macé takes up with Paul Ricœur’s reflection on literature and advocates, alongside Ricœur’s notion of ‘narrative identity’, a ‘stylistic identity’. Based on the idea that the individual has a story, Ricœur concludes that the individual ‘is’ a story. In this paper, it is proposed that an individual is a style. This means taking a new look at some of the central ideas of Ricœur’s thoughts about literature: the primacy of action; the capacity for reflection; alterity; recognition. Proposing to think of the individual according to the categories of style and not automatically that of narrative makes it possible to separate the relation between forms, meaning and self from a strictly narratological framework, to cease to dissociate the novel from all other literary forms of production of sense and to envisage the real and extraordinary plurality of the esthetic resources of subjectivity.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités du CRAL

Musique en mouvement : sons et nouvelles mobilité

Lire la suite

Écologie de l'écoute et virage numérique

Lire la suite

Musiques en démocratie : acteurs, institutions, pratiques, discours

Lire la suite

flux rss  Actualités du CEHTA

Les psychogéographies d'Opicino

Lire la suite

Un Michel-Ange, des sixtines ? L'histoire de l'art à l'épreuve de la voûte de la chapelle Sixtine

Lire la suite

All the World's Futures. La 56e Biennale de Venise

Lire la suite

CRAL
96 Bd Raspail - 75006 - Paris
Tél  : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
Contact : cral@ehess.fr

Responsable éditorial du site : Simone Morgagni

Écrire au responsable éditorial du site

dernière modification
27 février 2017 15h58