Archives |

Colloques, journées d'étude et évenements scientifiques

Colloque "L'objet littérature aujourd'hui" 24-25 mars 2011

Colloque International Interdisciplinaire

Centre de Recherches pour les Arts et le Langage

(CNRS-EHESS)

L'objet littérature aujourd'hui

Enjeux communautaires et épistémologiques des études littéraires contemporains

Organisé par Annick Louis

24, 25 Mars 2011

Présentation du colloque

L’objectif de ce colloque est de revenir sur les principes, les présupposés, les méthodologies et les théories qui déterminent aujourd'hui les pratiques des chercheurs, des enseignants, des éditeurs et des traducteurs relevant de la discipline littéraire.

Depuis la deuxième moitié du XXe siècle, l’épistémologie et la philosophie des sciences connurent un essor qui marqua aussi les sciences humaines et sociales ; un certain nombre de disciplines – la philosophie, l’anthropologie, la sociologie – développèrent alors une réflexion systématique sur des enjeux épistémologiques spécifiques, y compris en interrogeant la notion de discipline. En revanche, les théoriciens de la littérature se concentrèrent essentiellement sur les enjeux internes à leur champs d’études. Or, depuis au moins une décennie, l’évolution de l’objet littérature, les transformations radicales de son statut dans la société, l’éclatement et la multiplication des approches critiques ont mis à l’épreuve la logique de la discipline, allant jusqu’à mettre en question les principes sur lesquels elle repose et ses réalisations institutionnelles.

Certes, il est impossible de savoir quel avenir est réservé aux études littéraires, si elles conserveront leur organisation disciplinaire, préservant leur unité et leur autonomie. Nous partons du principe qu’en envisageant certains des enjeux essentiels de la discipline à partir d’une perspective épistémologique, il est possible de mieux appréhender son présent et de penser son implantation, présente et future, dans la constellation disciplinaire.

Le colloque tentera de proposer une réflexion systématique des questions qui organisent aujourd’hui les liens entre savoir et discipline littéraire, en partant de l’idée qu’une discipline est, selon Jean Bazin, « un mode de gestion institutionnelle du savoir ».

  • 1. La question de l’objet, son statut ontologique et social, qui est au centre de la discipline littéraire. Sa constitution pose le problème du rapport à d’autres discours scientifiques, auxquels la réflexion littéraire a emprunté depuis toujours (de la biologie à la linguistique) tout en cherchant à développer une pensée et une méthodologie qui prennent en compte la spécificité des objets eux-mêmes. L’objectif de ce questionnement est aussi de développer la réflexion méthodologique sur la façon dont les objets d’étude se constituent et les enjeux dans lesquelles ils s’inscrivent, notamment au niveau des traditions critiques nationales. On entend également poser la question de l’appartenance de la discipline littéraire aux sciences humaines et sociales, et du type de discipline relevant des sciences sociales qu’incarne la littérature, en la dégageant de son caractère d’exception.

  • 2. La question de la démarcation. Alors que dans les sciences exactes et naturelles la question de la démarcation joue un rôle essentiel dans la définition des objets, dans les sciences humaines et sociales la question est, certes, de savoir ce qui constitue un objet d’étude, mais surtout de mener une réflexion systématique sur le rôle des « frontières » dans la mise en place institutionnelle des sciences humaines et sociales ainsi que dans leur quête d’autonomie. La discipline littéraire, quant à elle, s’est organisée selon une cartographie différente en fonction des traditions institutionnelles nationales. Les frontières tracées entre les domaines du littéraire se sont souvent constituées à partir d’enjeux rhétoriques, d’autres fois à partir de la confusion entre norme disciplinaire (régulative) et valeur constitutive de la connaissance.

  • 3. Contexte critique. Alors que la notion de « théorie littéraire » s’est affermie en sciences humaines, le lien qui unit les théories aux corpus sur lesquels elles reposent (explicite et/ou implicitement) n’a été que rarement étudié. Le but est ici d'examiner le type de rapport qui s'établit entre les théories, les corpus et les conditions de production afin de réfléchir à la portée des théories, ainsi qu'à leur nature en tant qu'outils permettant d'appréhender des objets d'origines culturelles différentes, ou relevant de moments historiques distincts.

  • 4. Critique et tradition nationale. La constitution et l’institutionnalisation des sciences humaines et sociales correspond à la période où les États-nation se mettent en place et affirment leur autorité. Ces disciplines, souvent perçues comme universelles, sont donc généralement liées à un moment historique précis, et au développement national des pays occidentaux. Il s’agit ici d’étudier le rapport entre les traditions sociales, historiques, et, en particulier, institutionnelles des nations et les traditions critiques qui s’y sont développées, en prenant en compte la circulation des œuvres et des théories, et leur resignification dans des contextes nationaux différents.

  • 5. Spécialisation/Interdisciplinarité. À ce stade du développement des études littéraires, l’enjeu de la mise en contexte de l’objet, tout comme la conception qui l'envisage comme une production culturelle et historique, posent le problème de la nécessité d’une approche interdisciplinaire. Or, il ne fait aucun doute que le degré de spécialisation atteint par la discipline semble souvent constituer un obstacle à cette interdisciplinarité, par rapport à laquelle semble, néanmoins, se jouer son avenir.

Ce colloque international aura lieu le 24 et 25 mars 2011. Il se propose de réunir des chercheurs en littérature du CRAL, ainsi que des collègues relevant d'autres spécialités mais qui sont confrontés au texte littéraires et au récit dans leur discipline.

Jeudi 24 mars 2010

9: 00 hs Réception des participants

Annick Louis

9: 30 hs – 10: 00 hs

Ouverture

Jean-Marie Schaeffer (EHESS-CNRS)

10 : 00 – 10 : 30 hs

Galen Strawson (Université de Reading, Université de New York): « We live beyond any tale that we happen to enact » (V. S. Pritchett)’

10: 30 – 11 hs

Sergio Chejfec (Ecrivain, Université de Columbia): « Formas del escritor ausente »

11 hs Pause Café

11 : 15 – 11 : 45 hs

Olivier Caïra (IUT Evry): « Théorie de la fiction et narratologie = l’hégexte" lang="f;itionv ln épides littéraires, l’enj

11 hs Pause /p> 45 hs2 11 : br /Olivier CPhilinac Roéve> (UniversitS)Tieur" et au dg> (em>

11 : 15 30: 00 hs<4/p> Dé ming> (

11 : 15 4 10: 00 hs<5p>

Ouvertureolloque Iat ene soCrnaio (UniversitPaterrVIIIéorie tution eru traditivisage étudsage que, des gaires et au rsage   em>

<5p> 00 hs<5p>

Galen StrJuanféblo Dabove (Université de Reading, Boulder/: o crormas del narratale t e Theaal of t e Law: Outlrontale Mctof Lrdisrtion Laton Ameneca

11 hs Paus5 10: 00 hs<6p> 0é

c

11 : 15 6p> 00 hs<6 10: 0

Galen Struise-Eattebeth Halpl a (Université de Reading, Unimséorie tyond ur":rature se concenpeut-le, nêeur"d’étude sur ù l attdin?

11 hs Paus6 10: 00 hs<7 p> 0

Galen StrBl aurd Hoepffng> (EHESS-CNRrs relevan,l daayistointutHayeéorie Bl aurd Hoepffng>:ntutrs relerraégesimili-ure se conce

9: 00 hs Ré hs

0p> 0

Galen StrToscriKubicek (EHESS-CNRAcae suiences Sumaines,on dnte">ollTchè en mas delus tradal Semio11 hs Paus010 : 30 hs

br /Olivier CChr, pop e Serslg> (EHESS-CNRé de Reading, Besan les)/Inxte Sáenzy):nnelles Technoe la discipMont laey/Mexi en mas deLement entrdet sde rad'é;autiionrs queLorenzo García Vega, Cxte Louiratoloaeffo Beisciín

10: 30 – 11> -hs

11 : 15 –10 : 30 hs1 10: 0

Galen StrMagdwsona Cx/p> (EHESS-CNRé de ReadinIat ola discipBuenosouires,oCONICET mas deTtf-8ls Bovary, Pe Réoinawsdes . em>s de narrttérature se concenfran lantexte Argns ln

11 hs Pause 10: 00 hs<2

Tieur" s aur a> (em>

12 10: 00 hs<4/p 0Dé ming> (

11 : 15 40: 00 hs<4/p>

Galen StrLuumanIa de (EHESS-CNRé de Reading, P XXee R mas deNnstirenestisir des ges œuvresratn dnte">ollm de aiences lquestj .

G<4/p> 0 hs<5 11 : br /Olivier CJosefina Ludmg> (EHESS-CNRProf danan,lé de Reading, Yamoiné de Reading, Buenosouires maTieur" et au dg> (em>

<5 11 :  0 hs<5p> 0é

c

11 : 15 5 10 0 hs<7p> len StrTant cn Sde:tièrhumaines et sociales corresponffirmauire. Sa constiAnimhéort Johnfig> (EHESS-C,/p> code ots

œuvresalen Struitoe soLilti (Ecrivain, NS),alen StrSabina Lculta (EHESS-CNRS)

Le colloq<7 p> 10  égeClôoncende<

Galen Struis

EHESS-CNRUnims/CR q) s dePd'quoi et littérature aujourd'hui

11 hs Pau

10 : 00 MantuvrSugg> (

10: 30 –6-18 ruer, Paterr75006

E essyondsciplse en plesupides laffirines,ponrnt

Annick Lou> codrèrenla biesratMSHnser soisage :nnelles Technoe la discipMont laey/Mexi en

Colloqu4>Pd' nconst" />

Colloqage"> d'Cnc">ode "L'objet littérature aujourd'hui" 24-25 mars 2011

»,agie = l’h (em> [Eaturgne],

Collo/a> |Collo, journées d'étude et évenements scientifiques

,’éprejrts et


odURL .s -->as
e de laire="index.phpw.w3.org/19 /> FR > "S)>
e de laire="index.phpw.w3.org/19cnr FR "S)>
d rappor"fluxes yndans des" */e "? -->
ns =334c='./images"n/boutonreciione_r > "flux rss "/>> ;s de narratoinsi qMusraditihiststiétud:fronrelleststinatiomobi narr

Colloqh5 5

Lpidficiui >

Éci prenn soit cle de conir gainumù l en u4>

Colqh5 5

Lpidficiui >

Lpidficiui > <

runem
712oquee licialiststinatibsp;> < ns =304c='./images"n/boutonreciione_r > "flux rss "/>> ;s de narratoinsEHTArunem
uee psychogédifféree etOp/p>no u4> Lpidficiui >

runem Un Mitfel-Angeiteurssixtocial? L'e, poidiscipl'auelle s'la logiquesratvoûtonnaissanhaple, nSixtoci u4> Lpidficiui >
runem < u4>All t e World's Fns lastitut56e Bi coaience Vejour u4> qh5 5 texte" lalirete"ui index.phpw.w3.oras de na /index.phpststinat6787. <>Lpidficiui >
runem texte" lalirete"ui index.php?326" /> 716oquee licialiststinatibsp;> sM v id="p"separateuciplal index.php?326" /> 30"eparateuciplal tion du collo v id="p"separateuciplal d="pndex.php?85">Colloq44"eparateuciplal S suigulatong6 -tong71> ul bliParente">sM vvvvvvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 842"eparateuciplal Mardi 31 son, BiFR"o ». suigula vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 849"eparateuciplal tidiffrodudidiffrod v id="p"separateuciplal index.php?326" /> 60"eparateuciplal S suigulatong5/ong6 ul bliParente">sM vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 830"eparateuciplal Mardi 3isttib à "gies :rratoloonal m et e narrt: biFR"oetive épistés" vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 831"eparateuciplal Mardi 17isttib à ClaveneCalaoduRS) 832"eparateuciplal Mardi 1jets desb à SabinneChalvon-Diérsay,uRS) 833"eparateuciplal Mardi 15ts desb à aïra,y): « ThoetiS) 834"eparateuciplal Mardi 19 janvitutiMarciMartn, Ré de Reading, Nice),e bLde « théorns leur discip torqvunor vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 835"eparateuciplal Mardi 2 févritutiJohnfig> Ré de Reading, Tos traduS) 836"eparateuciplal Mardi 16 févritutiuis

, Ré de Reading, UnimsraduS) 837"eparateuciplal Mardi 15t 838"eparateuciplal Mardi 29t 839"eparateuciplal Mardi 5 avril,in, -Philinac Jaworskn, REnuvent cocolgulatNteur-Dwod/Saa diSigisbert) resiaïra
,y): « ThoetiS) con, -Philinac Jaworskn vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 840"eparateuciplal Mardi 3ison, ArnaverCollo40"eparateuciplal s de narratgie.ehess.f/h2> ul bliParente">sM vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 822"eparateuciplal "gies :rveoaedisrt"udidceeverss (nte">diniel06 févritutong5) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 823"eparateuciplal gies :rveoale t e Nttil/t e Nttil as gies :rveo-eCall for pave (note">diniel29 janvitutong5) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 824"eparateuciplal gies :rvnarrataur lng' stiC et hi(sur coontexte ns leur(nte">diniel20 janvitutong5) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 825"eparateuciplal Met e naytale Maal e naytof Cins

ThoCom/ps -eCall for pave (nte">diniel16 janvitutong5) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 826"eparateuciplal “Re-mvener”- Self-nies :rve, mveorytale Il snayt-eCall for pave (nte">diniel14 janvitutong5) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 821"eparateuciplal vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 782"eparateuciplal vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 730"eparateuciplal vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 317"eparateuciplal vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 219"eparateuciplal vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 220"eparateuciplal vv v id="p"separateuciplal ="pndex.php?85">Collo187"eparateuciplal Jd'étude et évensraduinternat> ul bliParente">sM vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 743"eparateuciplal Velevant éérgntificessitie.ehess.frr:nde Rellationolideint poupline de Redans des ? (29 t=326> 10

3)t-etidiffroduue 453"eparateuciplal D en coyt ola linguis'ethnopo érleur: Qble, nure du CRAL, grecadit? (23ison> 2) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 414"eparateuciplal gies :rve Theorytale iplinpreta des (3 févritutong2) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 408"eparateuciplal A La discttérature se concen trt oste suocdes adit(12-13ts desb > ) vvvvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 388"eparateuciplal Litie.ehcveur auir et suiotent leconnurent ugs obviales cociales qu’inca(09ts desb > ) v id="p"separateuciplal ="pndex.php?85">Collo41"eparateuciplal " concdicales l’tt> ul bliParente">sM vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 557"eparateuciplal gies :rve Theorytale PoeCollo102"eparateuciplal Tionauxaduinir ibes des ul bliParente">sM vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 757"eparateuciplal vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 343"eparateuciplal Aatureensr d'étude et évene"gies : Colytale t e New Su’i Dimene norof gies :rve"a(01-02 Févritutong0) vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 447"eparateuciplal e bÉ entrd&sbjet, toe, poidi, nt entrd&ficessitt narrat» - De mitutissuuue 06 vv v id="p"separateuearcf ="pndex.php?85">Collo43"eparateuearcf /a> |

ul bliParente">sM vvvvv "separateuearcf index.php?326" /> 85"eparateuearcf , journées d'étude et évenements scientifiques vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 86"eparateuciplal tidiffrodso ». suigulang, Nie.ehess.frroinsi quRS)

03 vvvvv "separateuciplal index.php?326" /> 554"eparateuciplal " concdicalesd'itextrêttgie.ehess.f/h2 vv v id="p"separateuciplal index.php?326" /> 76"eparateuciplal Europ, «gies : ColytNetworkn, NN) v id="p"separateuciplal index.php?326" /> 44"eparateuciplal Le savmett2> orddes

si q
<>cdel@ /> > br /Olbr /OR la psant c et do e o ». imp: ib>SimonipMorgags index.phpsonlto:simoni.morgags @ /> <>ib>É end'hui r la psant c et do e o ». imindex.phpsonlto:simoni.morgags @ /> <> ;> dernacéeomodedans des
27 févritutong7 15h58 main"> fooc"> vvvvv"pndex.php?85">Collo721"OCinsear> |&n| href="v"pndex.php?85">Colloend&amap "FR"o ».i > p;|&n| href="v"pndex.php?85">Collo723 Menles trrt poses> p;|&n| href="v"v"pndex.phpw.w3.org/19l /> .org"> et dnick LoL /> > p;|&n| href="pndex.phpl /> /& fi aux étu> ype="text/javascript" src="js/"v"v Lo_paq =o_paq || []; _paq.push(["entrkPnd&View"]); _paq.push(["enant LinkTntrking"]); (fus trad() { id="v Lou=((pw.w3s:" ==t" /> 9l lors quproto/r2)t? pw.w3s"p: pw.w3") + "queryircuurweb/index.php"; id="_paq.push(["setTntrkerUrl", u+"piwikhod="]); ="_paq.push(["setSi Id", "33"]); ="v Lod=" /> , g=d.creaalEées ("rc="js/)lec=d.getEées sByTagName("rc="js/)[0]; g.t/javascript" src="js/; ="g.defer=true; g.async=true; g.agesu+"piwikhjs"; s.p